13/08/2009

Petit retour en arrière - Et l'UF dans tout ça ?

 

Si depuis le 7 juin dernier beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et que les coalitions et les noms des ministres sont connus, il est néanmoins intéressant de se pencher sur les résultats de l’UF.

 

DSCN0358Avec 1,15% des votes sur l’ensemble de la circonscription électorale, l’UF enregistre une progression de 0,08%. Au niveau du Brabant flamand, l’UF enregistre 7% au lieu des 6,52% de 2004. Au niveau du canton de Meise, l’UF atteint 10,86%. Ce qui place l’UF juste derrière le SPA (11,67%) et devant Groen (8,20%). Score tout à fait honorable quand on sait que l’Open-VLD obtient 13,58%, la NVA 15,18% et le CD&V 18,84%.

 

Bref, ce n’est pas mal mais insuffisant pour décrocher ce fameux deuxième siège tant espéré depuis des années et qui aurait permis de doubler la représentation des francophones au parlement flamand. Christian Van Eyken (FDF) rempilera donc seul pour la troisième fois consécutive.

 

Sans vouloir polémiquer, on peut néanmoins s’interroger pourquoi l’UF est passé à côté de ce deuxième siége alors que les conditions n’ont jamais été aussi favorables pour le décrocher. L’émiettement du paysage politique flamand aurait dû bénéficier d’avantage à l’UF qui n’a su en profiter.

 

Tout d’abord, il faut souligner l’étrange stratégie (pour autant que l’on puisse parler de stratégie) d’Ecolo qui a décliné l’invitation de faire figurer des candidats Ecolo sur la liste de l’UF pour ne pas froisser Groen…Etonnant, quand on sait qu’Ecolo avait sabordé toute tentative de regrouper l’ensemble des forces francophones sur la Liste du Bourgmestre lors des dernières élections communales alors que ses instances semblent beaucoup plus conciliante pour le Parlement flamand où les enjeux pour les francophones sont autrement plus importants.

 

Ensuite, on peut s’interroger sur la composition de la liste quant au poids respectif réservé aux uns et aux autres. Certains d’entre vous n’ayant d’ailleurs pas hésité à me faire savoir qu’il regrettait la surreprésentation du PS qui avait obtenu à la fois la 2ième place effective et la 1ère suppléance alors que d’autres formations étaient reléguées à faire de la figuration.

 

Enfin, on doit à mon sens regretter l’absence de certaines personnalité de la périphérie dont notamment Myriam Delacroix, Bourgmestre de Rhode-St-Genèse, qui auraient donné un autre profil à la liste plus en phase avec la réalité de terrain ainsi qu’avec les attentes des gens.

08:52 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.