01/04/2009

Une nouvelle page s'ouvre pour la bibliothèque

 

La question d’une nouvelle bibliothèque hante décidemment les débats du conseil communal et revient fréquemment à la une sous des formes parfois inattendues.

 

On se souviendra à ce sujet que les hostilités avaient débuté à l’approche de l’été 2008 lorsque Christian Andries (LB) proposa ni plus ni moins de doter notre commune d’une toute nouvelle infrastructure culturelle sous la forme d’une « Maison des cultures » ouverte à tous quelque soit sa langue ou son orientation politique ou philosophique.

 

Balayée d’un revers de la main par le Kartel Wemmel qui y voyait un mini-centre culturel pour les francophones à bon compte et de manière incompréhensible par les IC qui n’ont pas saisi l’opportunité de répondre à une veille demande de nombreux francophones, le dossier avait une première fois rebondi à l’initiative du Docteur Coomans qui proposa de créer une commission pour tenter de dégager un consensus le plus large possible entre les forces politiques au sein du conseil communal.

 

Si l’idée de créer une commission pouvait sembler sympathique et finalement précurseur de ce qui allait devenir une mode au Fédéral, sa mise en œuvre fut par contre moins aisée au point qu’il fallut attendre le conseil du mois de janvier dernier pour que sa composition soit définitivement acquise.

 

On aurait pu croire que le dossier allait poursuivre son petit bonhomme de chemin et rester au frigo un temps certain, c’était sans compter sur le projet d’extension de la résidence qui doit tenter à la fois de répondre au manque récurrent d’espace du CPAS sur 1.200 m2 mais également d’y loger la bibliothèque sur une surface équivalente. Le futur immeuble à construire du côté de la rue Meyskens devrait également être pourvu de minimum deux étages supplémentaires dévolus à une résidence-service…

 

Sans conteste, on ne peut nier que le CPAS doit faire face à un manque criant d’espace pour héberger l’ensemble de ses services dans l’ancien immeuble du crédit communal de l’avenue de Limburg Stirum et que la création d’appartements supplémentaires viendraient bien à point mais de là à sacrifier ce seul oasis de verdure dans un quartier densément peuplé par la construction d’un immeuble qui viendrait définitivement défigurer le parc de la résidence, il n’y a qu’un pas que plusieurs conseillers communaux n’ont pas franchi. C’est ainsi que non seulement les IC ont préféré s’abstenir mais également Didier Noltincx (LB-MR) et Marie-Françoise Govaere-Laurent (LB) à l’adoption du marché devant désigner des auteurs de projet pour une étude de faisabilité.

 

Tout aurait pu une fois de plus en rester là, si de discrets contacts n’avaient pas été entrepris par Roberto Gallucio (IC-PS) auprès de Christian Andries afin d’envisager le futur dans tous les sens du terme.

 

On sait que la figure de proue du PS de Wemmel s’était fait ces derniers temps particulièrement discret. A l’exception de quelques petites sorties bien senties à l’égard du culte confessionnel dont lui seul à le secret, l’homme ne s’était plus guère exprimé ou posé en grand défenseur de la cause francophone.

 

Et pour cause ! Cette attitude attentiste n’est pas neutre. L’homme connaît les rouages politiques mieux que quiconque et a rapidement fait l’analyse que le concept « IC » est loin de percer.

 

Au contraire, les élections fédérales de juin 2007 avaient vu l’ensemble des candidats IC se prendre une solide gamelle alors que la formation d’un cartel avec le Kartel WEMMEL n’était pas encore à l’ordre du jour. C’est dire si les prochaines élections régionales feront figure de test pour un « stop ou encore » des IC du moins dans la formule actuelle.

 

Ce n’est, en effet, un mystère pour personne que le FDF a, depuis longtemps, fait ses comptes et se voit bien voler de ses propres ailes au point que le lien vers le site du FDF au départ du site des IC n’est toujours pas actif…

 

Du coup, le PS se voit mal poursuivre l’aventure d’autant plus que l’agitation autour de « Wemmel en clair » a permis à certains responsables politiques bruxellois – et non des moindres – de découvrir les méandres de la politique wemmeloise sous un autre angle que celui qui lui avait été présenté jusqu’alors…Et ô surprise, la stratégie de rapprochement avec le Kartel WEMMEL a du mal à passer sans compter la rupture du cordon sanitaire avec le VB…mais l’approche des élections et le souci de ne pas entacher l’image de leur parti respectif font que la fin de la récréation n’ait pas encore été sifflée même si les temps semblent être comptés pour certains stratèges wemmelois qui seront plus que probablement recadré au lendemain des élections.

 

D’où les signes de bonne volonté qui auraient été envoyés par le PS wemmelois envers la LB afin de préparer un atterrissage en douceur pour un retour sur la LB à l’horizon des prochaines élections communales. Comme quoi !

 

Et le premier signe consisterait ni plus ni moins dans l’aide que la figure de proue du PS souhaiterait apporter au projet de construire une nouvelle bibliothèque en apportant sa propre pierre à l’édifice sous la forme d’une proposition totalement iconoclaste à savoir l’installation de la bibliothèque dans la Chapelle Saint-Engelbert. Rien de moins ! Et de quoi faire d’une pierre, deux coups tout en alliant l’utile à l’agréable en marquant un panier à trois points…

 

Reste à savoir qu’elle serait l’attitude de Christian Andries face à cette proposition particulièrement inattendue et de ses partenaires MR qui furent particulièrement mal menés par les IC au cours de ces dernières années.

 

Toujours est-il que le Collège de cette après-midi devrait aborder la question afin de dégager un éventuel consensus qui serait présenté en urgence lors du conseil communal de ce jeudi pour autant que les 2/3 du conseil marquent leur accord sur l’urgence pour examiner cette proposition…

 

Si tel devait être le cas, certains risquent d’avoir du mal à passer la nuit du 1er au 2 avril…dommage que le « No comment » soit la seule réponse que j’ai pu obtenir auprès des uns et des autres…Malgré un ordre du jour light, le conseil de ce jeudi 2 avril risque vraiement d’être passionnant !

07:00 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Chapelle Saint-Engelbert Beau poisson d'avril, mais je préférais celui de l'année passée.
La 1er réunion de la commission a eu lieu hier à la BIB dans un climat constructif

Écrit par : Sacré VDB | 01/04/2009

Et l'année prochaine.... Je propose un parcours d'Arbre en Arbre dans le bois du Beverbos ou des pédalos dans le bassin d'orage.

Écrit par : Stéphanie | 01/04/2009

Redevenons sérieux A propos de cette bibliothèque, vous dites :"ouverte à tous quelque soit sa langue ou son orientation politique ou philosophique".
A mon sens, c'est le cas de toutes les bibliothèques, le tout est de voir ce que l'on y trouve et, qui serait destiné par le choix de la langue, par exemple, à un public ciblé.

Je comprends bien que chaque bourgmestre veuille laisser une trace de son passage dans sa commune.

Mais, si j'ai bien compris :
Il y a plus de 50 % de francophones dans la commune.
Or, on ne trouve que 25 % de livres en français à la bibliothèque (légal, je pense).
Donc, l'équation serait la suivante, les 75 % de livres en néerlandais sont financés par une majorité de francophones.
S'il en est de même pour les spectacles culturels, où sont les pigeons ?
D'autant plus que si la scission du pays a lieu un jour, on pourra dira adieu à nos facilités et à tous nos espoirs d'une culture française à Wemmel.
On retournera donc voir nos spectacles préférés à Woluwé, Uccle, Auderghem, Louvain La Neuve etc.........
Il sera alors une nouvelle fois trop tard pour réécrire l'histoire avec des "si".

Écrit par : Stéphanie | 05/04/2009

Les commentaires sont fermés.