27/12/2008

L’annus horibilis de l’échevin de la mobilité

 

Décidemment, il ne se passe pas un conseil communal sans que la mobilité ne soit au centre de toutes les attentions ! Et pour cause puisqu’à l’ordre du jour du conseil de ce mois de décembre figurait en bonne place le nouveau dispositif de stationnement du Markt.

 

Conseil-décembre-08-7Enfin, me direz-vous ! Car le dossier n’est pas neuf…Le débat avait, en effet, été initié suite à une motion déposée par Didier Noltincx (LB-MR) au mois d’avril dernier. Plus de 6 mois ont ainsi été nécessaires à l’échevin de la mobilité pour étudier la question !

 

Certes, et j’en conviens, le dossier est sensible. Combiner les attentes légitimes des commerçants et de leurs clients qui souhaitent disposer d’un parking le plus près possible de leurs commerces avec l’intérêt général qui imposerait que la place retrouve sa fonction première et ne soit pas un parking géant à ciel ouvert relève de la quadrature du cercle. Mais fallait-il 6 mois pour dresser ce constat ?

 

C’est donc contraint et forcé que l’échevin IC de la mobilité est venu présenter le résultat de ses cogitations qui, soit dit en passant, constituait le premier dossier un peu sérieux depuis le début de son mandat.

 

Comme l’avait suggéré Didier Noltincx dans sa motion, il convenait, avant de trancher dans le vif, de consulter non seulement les riverains et les commerçants mais également les wemmelois quant aux futurs aménagements. Une enquête fut ainsi lancée via le Wemmel-Info du mois d’août dernier afin de recueillir votre avis.

 

Bien que 393 wemmelois avaient pris la peine d’y répondre, l’enquête était dès le départ biaisée puisque celle-ci ne reprenait pas l’ensemble des pistes émises par la Commission « Mobilité » qui s’était pourtant penchée sur la question.

 

Néanmoins, on peut retenir de ce sondage que les avis sont partagés sauf en ce qui concerne l’instauration d’un système de stationnement payant. Ce qui constitue un désaveu manifeste pour l’échevin IC de la mobilité qui, rappelons-le, avait suggéré cette formule au moment de se pencher sur le dossier…

 

Que retenir de cette enquête ? Que le maintien ou la suppression du parking sur l’ensemble de la place ou le choix d’une formule intermédiaire se tiennent dans un mouchoir de poche même si le statu quo sort légèrement gagnant avec 151 avis favorables. Ce qui fit dire aux représentants du Kartel WEMMEL que ceci ne pouvait être considéré comme une enquête publique et qu’un véritable processus de consultation aurait dû être mis en place. Ce à quoi, je ne peux absolument pas leur donner tort.

 

Conseil-décembre-08-1Pour finir, la tête de file des IC sortit du bois pour proposer une solution que l’on pourrait, a priori, qualifier d’« intermédiaire » même si, en définitive, il ne s’agit que d’un statu quo qui consiste à  organiser physiquement le parking en épis tout autour de la place afin d’éviter le parking au centre. Le tout couplé avec l’instauration d’une zone bleue de 2 heures.

 

Tout ça pour ça ! Si ce n’est qu’on nous annonce le placement de bordures pour délimiter les zones de parking…Or, rien ne dit que ces aménagements seront compatibles avec le marché du dimanche sans compter le risque de dénaturer l’esthétique de la place comme le souligna très justement Walter Van Steenkiste (Kartel WEMMEL). Mais de ça, la tête de file des IC n’en a cure.

 

La question de l’efficacité du dispositif dont l’objectif initial était d’éviter la présence de voitures « ventouses » fut également soulevée par Christian Andries (LB) qui n’hésita pas à mettre en doute la possibilité de contrôler le respect de la zone bleue dès lors que celle-ci ne figure plus parmi les infractions dont la police locale a la charge. Pour seule réponse, l’échevin IC de la mobilité précisa qu’il fera appel à Marcel Van Langenhove (LB), Bourgmestre, pour régler cette question. Bref, on n’est pas prêt de voir un quelconque contrôle… 

 

Autre sujet d’interrogations, fut la prise en compte de la place réservée aux personnes à mobilité réduite (PMR) qui disposent actuellement de places de parking totalement inadaptées car trop étroites et mal placées.

 

La tête de file des IC resta désespérément sourde et aveugle aux arguments développés tant par Marie-Françoise Govaere-Laurent (LB) que par Jacqueline Moreau (LB) qui ont pourtant tenté de le sensibiliser à cette situation. L’intéressé refusa tout geste en faveur des PMR de notre commune. Ceci n’étant pas en soit étonnant quand on sait toute la considération qu’il porte aux personnes atteintes d’un handicap physique ou médical au-delà d’en faire un sujet de moquerie à bon compte…

 

Autre question non sans importance, quelle sera l’addition pour le contribuable wemmelois car on peut se douter que ces « petits » aménagements ne seront pas gratuits ? Paradoxalement, l’échevin de la mobilité n’en toucha pas un mot !

 

Enfin, et comme le fit remarquer Jan Verhasselt (Kartel WEMMEL) qu’en est-il des autres parkings situés à proximité du Square Faymonville ou au haut de la Chaussée de Merchtem ? L’échevin IC annonça son intention de revenir prochainement sur cette question lors d’un prochain conseil…confirmant ainsi son absence de vision en matière de mobilité pour le centre de notre commune.

 

Or, pour ceux qui s’en souviennent encore, la conception du Markt intégrait non seulement une place mais également l’aménagement des parkings aux alentours qui furent d’ailleurs réalisés en premier au début des années 90 bien avant que la place prenne forme…A l’époque, il n’était pas question de transformer le Markt en un parking géant. Ce n’est qu’au fil du temps que les quelques voitures du départ ont grossi au point d’envahir complètement la place alors que le parking situé à proximité du commissariat de police avait justement été aménagé durant la législature 1994-2000 pour éviter une telle situation…mais il est vrai qu’à l’époque la tête de file des IC et ses amis étaient à cent mille lieux de Wemmel.

 

N’aborder que la question du Markt n’a donc guère de sens. Même la Commission « Mobilité » avait tenté d’avoir une vue globale de la situation en proposant une série de mesures pour l’ensemble de la zone concernée. Mais en vain, semble-t-il !

 

D’ailleurs, le malaise était perceptible dans le chef de Christelle Colier (IC-PS), qui préside également cette commission, et de Marie-Françoise Govaere-Laurent (LB), membre de ladite commission, qui au moment de passer au vote ont préféré s’abstenir à l’instar du Kartel WEMMEL tandis que leurs colistiers votèrent du bout des lèvres la proposition formulée par l’échevin de la mobilité…sachant qu’il faudra très certainement remettre l’ouvrage sur le métier. Faire et défaire n’est-ce pas toujours travailler ? Il était vraiment dit que 2008 fut l’annus horibilis de l’échevin de la mobilité !

09:11 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Green Deal

 

Le sujet avait certes déjà été défloré le mois dernier au moment de se pencher sur la fiscalité qui sera en vigueur en 2009 même s’il devait encore formellement être adopté lors de ce dernier conseil de l’année mais il était dit que Wemmel serait en pointe en matière de fiscalité verte.

 

Conseil-octobre-08-2A l’initiative de Bernard Carpriau (LB-MR), une nouvelle taxe sur les parkings à ciel ouvert sera instaurée en lieu et place de la traditionnelle taxe sur les bureaux qui sera, quant à elle, supprimée.

 

A l’heure où l’on parle de la nécessité de mettre en œuvre un plan de relance économique, l’échevin des Finances n’est pas peu fier d’annoncer que dans le cadre du Pacte fiscal, conclu il y a quelques temps par notre commune, la pression fiscale pesant sur nos entreprises et commerçants diminuera d’un montant minimum de 2.500 euros. En cela, Wemmel est et restera attrayante pour attirer des entreprises sur le territoire de notre commune qui ne manqueront pas de créer de l’emploi.

 

Mais toute médaille a son revers. Si l’emploi créé est au bénéfice de tous, les charges sont par contre assumées exclusivement par les wemmelois notamment en ce qui concerne les problèmes de mobilité aux alentours du zoning Heide, de la rue des Nerviens ou de la rue Meyskens.

 

Partant du constat que le nombre d’emplois créés à Wemmel n’a pas un lien direct sur le taux de chômage des wemmelois, Bernard Carpriau suggère de favoriser l’emploi des wemmelois qui peuvent aisément opter pour un autre mode de déplacement que la voiture pour se rendre sur leur lieu de travail tout en faisant contribuer les entreprises présentes sur notre territoire aux charges qu’elles génèrent sans pour autant pénaliser leur développement.

 

En outre, on ne peut perdre de vue que la création de zones de parking constitue un gaspillage de l’espace encore disponible en terme d’aménagement du territoire au regard de la rareté encore disponible pour accueillir du logement sans oublier que toute surface bâtie ou asphaltée réduit encore un peu plus l’absorption naturelle des eaux de pluies.

 

D’où la proposition de Bernard Carpriau d’instaurer une taxe sur les parkings à ciel ouvert modulée en fonction du caractère durable ou non de leur aménagement. Autrement dit, les parkings permettant l’absorption naturelle des eaux de pluies pourront bénéficier d’un tarif réduit.

 

Adoptée à l’unanimité, celle-ci s’inscrit dans une réelle stratégie de développement durable. Comme quoi, n’est pas écolo celui que l’on croit…

09:07 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Vite dit

 

Wemmel Propre

 

A une dizaine de jours du lancement de la campagne « Wemmel Propre », le Docteur Coomans souhaita formuler quelques observations et suggestions à l’attention d’Herman Vander Voorde (Kartel WEMMEL) en charge de la propreté au sein du Collège afin que l’opération soit une réelle réussite.

 

C’est ainsi que l’intéressé suggéra de réaliser un inventaire du nombre de poubelles et de leur emplacement afin de voir s’il ne fallait en placer d’avantage aux endroits stratégiques de notre commune.

 

Ce à quoi Herman Vander Voorde rétorqua qu’un inventaire a bel et bien été réalisé dans le cadre de la réflexion menée par le Conseil consultatif de l’environnement et qui a abouti à la mise sur pied de la campagne « Wemmel Propre ».

 

Si l’échevin ne s’oppose pas à une augmentation du nombre de poubelles, celui-ci rappelle qu’il existe deux visions diamétralement opposées selon que l’on considère qu’il vaut mieux inciter chacun d’entre nous de ramener ses déchets chez lui en supprimant toutes les poubelles sur la voie publique ou au contraire en placer d’avantage pour éviter la tentation pour certains de jeter papiers et canettes n’importe où.

 

Toujours est-il qu’il est envisagé de placer prochainement des poubelles à anneaux avec sac plastique comme dans certains arrondissements de Paris en guise de test.

 

Enfin, le Docteur Coomans profita de l’occasion pour suggérer de profiter de la campagne « Wemmel Propre » pour enfin réaliser une série de travaux d’entretien afin de redonner un peu de lustre à certains endroits de notre commune comme par exemple le pont enjambant le ring et qui donne une piètre image de notre commune.

 

Enfin un plan communal d’aménagement du territoire ?

 

La prolongation et l’extension de la mission confiée au bureau d’études en charge d’élaborer un plan communal d’aménagement du territoire suscita plusieurs réactions lors du conseil de ce mois de décembre.

 

Et pour cause puisque, comme le fit remarquer Nathalie Dewell (LB), ce n’est pas moins de 16.000 euros qui viendront s’ajouter aux 140.000 euros déjà dépensés dans ce dossier afin de permettre cette fois l’organisation d’une enquête publique et la publication d’une note de synthèse bilingue à destination du grand public.

 

Au point que le Docteur Coomans osa poser la question à 140.000 euros : verra-t-on enfin le bout du tunnel d’un dossier lancé en 1999 et qui s’est embourbé sous la précédente législature ?

 

A suivre Herman Vander Voorde (Kartel WEMMEL), il semble que oui !  La lenteur serait partiellement imputable à la complexité de notre commune et aux différentes sensibilités qui cohabitent au sein du Collège sans compter que notre commune attendait de connaître la décision de la Région flamande de considérer notre commune comme faisant partie ou non d’une zone urbaine. Ce qui devrait bientôt être tranché…Dans ce cas, l’échevin nous promet qu’il bouclera le dossier en 18 mois. A suivre…

 

Où en est-on avec les certificats énergétiques ?

 

Telle était la question posée par Robert Delille (IC-Ecolo) qui s’inquiétait de savoir si notre commune pourra respecter l’obligation de disposer au 1er janvier prochain d’un certificat énergétique pour chaque bâtiment communal de plus de 4.000 m2 afin d’en connaître la performance énergétique.

 

Il semble qu’une convention de collaboration ait été récemment conclue avec la Province afin de lui confier ce travail d’audit.

 

L’amiante serait-elle unilingue ?

 

Voilà, il est dit que l’organisme flamand en charge de la gestion des déchets (OVAM) n’organisera de session d’information destinée aux francophones pour le traitement des déchets d’amiante. Telle est en tout en cas la réponse officieuse obtenue par le Collège.

 

Trêve des confiseurs

 

A l’occasion du dernier conseil de l’année, on aurait pu s’attendre à ce que Roberto Gallucio (IC-PS) dénonce avec véhémence le fait que l’administration communale ferme ses portes à partir de midi à la veille de Noël ainsi que le jour de Noël et le 26 décembre. Soit 2,5 jours offerts au personnel communal pour fêter Noël ! Fête chrétienne s’il en est...Heureusement, la trêve des confiseurs avait, semble-t-il, déjà débuté pour l’intéressé.

09:04 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

En direct du conseil communal

 

Le 18 décembre dernier avait lieu la dernière séance de l’année qui pour une fois n’a pas eu lieu le soir de la Saint-Innocent comme il est généralement de tradition…

 

Huit points étaient inscrits à l’ordre du jour et qui pour une fois ont été rondement menés en moins d’une heure ! On se serait presque cru sous la précédente législature où les conseils s’étiraient rarement au-delà d’une heure trente.

 

Bon, il est vrai que le budget 2009 de l’asbl communale Wemmel Sport et le cahier des charges pour désigner l’entreprise qui sera chargée de l’entretien des terrains de foot communaux avaient été reportés au prochain conseil afin de les présenter en même temps que le budget 2009.

 

A ce sujet, l’échevin des Finances, Bernard Carpriau (LB-MR) nous annonça que la cuvée budgétaire 2009 venait d’être bouclée mais que le temps avait manqué pour qu’elle soit encore présentée cette année. Voilà qui est dit !

 

En l’absence de budget, le conseil était amené à devoir adopter des douzièmes provisoires afin de permettre le paiement des dépenses courantes à concurrence d’un 1/12 des crédits prévus au budget 2008.

 

Aussi étonnement que cela puisse paraître, les IC s’opposèrent à l’adoption des douzièmes provisoires. Pour quelles raisons ? Mystère ! Peut-être ne souhaitent-ils pas que les fonctionnaires communaux puissent être payés en janvier prochain ou que les véhicules communaux puissent continuer à rouler ?

 

Comme on peut s’en douter, l’essentiel de ce conseil allait se focaliser sur le nouveau règlement de stationnement au Markt sur lequel nous reviendrons prochainement.

 

Pour le reste, la Commission communale consultative d’aménagement du territoire (GECORO) est désormais dotée d’un règlement d’ordre intérieur tandis que le personnel communal disposera d’un tout nouveau statut juridique, d’un nouvel organigramme et d’un règlement de travail qui était devenu indispensable suite à la réforme instaurée par le nouveau décret communal qui prévoit la création d’un comité de direction.

 

Au moment de présenter le dossier, Marcel Van Langenhove (LB) tient à souligner que le nouveau statut imposera désormais l’engagement de personnes atteintes d’un handicap à concurrence de 2% du personnel communal et dispensera désormais de faire référence à un diplôme pour procéder à un recrutement. Deux avancées majeures par rapport au statut précédent.

 

Bien que le dossier ne soit pas un « petit » dossier puisqu’il conditionne le fonctionnement de l’administration communale, il n’y eut aucune question. Ce qui fit dire à Marcel Langenhove qu’il espérait bien que tout le monde l’ait lu…

09:02 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Immeubles remarquables et remarqués

 

Limburg stirum-2Comme en fait état le site internet de notre commune, ce ne sont pas moins d’une cinquantaine de bâtiments situés dans le quartier Saint-Engelbert et dans le centre de Wemmel qui ont été reconnus par la Province comme étant des immeubles « de valeur » et qui démontrent que Wemmel abrite un patrimoine qui mériterait d’être mis en valeur même s’il n’est pas classé.

 

De par cette reconnaissance, les propriétaires pourront bénéficier en cas de travaux d’une prime provinciale. A bon entendeur !

08:59 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/12/2008

Marchés de Noël

 

Les marchés de Noël se bousculent décidemment à Wemmel. Après celui organisé par les écoles communales francophones et flamandes qui rencontra un vif succès, c’était au tour des commerçants du Markt d’organiser le week-end dernier son marché de noël. Petit tour en image…

 

Marché noël-08-13Marché noël-08-4

Marché noël-08-9Marché noël-08-6

Marché noël-08-5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché noël-8

Marché noël-08-11

Marché noël-08-1Marché noël-08-3Marché noël-08-2

21:54 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/12/2008

Mobilité quand tu nous tiens...

 

Décidemment la mobilité, tout comme l’environnement, sont des sujets qui font l’actualité au conseil au point qu’il ne se passe pas une séance sans qu’une interpellation ait lieu pour dénoncer ou fustiger l’apathie de l’échevin IC de la mobilité.

 

On se souviendra de la motion déposée par Didier Noltincx (LB-MR) concernant le tohu-bohu autour du Markt, de la demande de Robert Delille (IC-Ecolo) de voir Wemmel se doter d’un plan « Vélo » ou encore de la gestion calamiteuse du dossier entourant l’élargissement du ring.

 

C’est fois-ci, c’est au tour du Docteur Coomans de s’enquérir de la sécurité des cyclistes empruntant l’avenue de Limburg Stirum à l’heure où l’usage du vélo pourrait devenir une excellente alternative à la voiture pour traverser Wemmel de part en part lorsque débuteront les futurs travaux allant de la rue Bruyndonckx au Fame X dans le cadre de la politique d’assainissement des eaux usées.

 

Pour seule réponse, la tête de file des IC se contenta d’un « on peut toujours étudier la question » qui ne mange pas de pain tout en permettant d’esquiver la question en attendant des jours meilleurs.

 

Toujours est-il que le conseil de ce mois de novembre n’est pas resté en reste puisqu’il s’est également penché sur le sort des personnes souffrant d’un handicap physique ou médical et qui sont contraints de renouveler régulièrement leur permis de conduire.

 

Sur proposition du Bourgmestre Marcel Van Langenhove (LB), ces derniers ne devront plus s’acquitter que de 11 euros pour la délivrance d’un nouveau permis au lieu des 16 euros comme c’est le cas actuellement. Mesure symbolique s’il en est mais néanmoins fortement attendue par ceux et celles qui doivent se plier à cette contrainte pour continuer à se déplacer en voiture avec l’aval de la Faculté.

 

Alors que le dossier allait rondement être mené, Walter Van Steenkiste (Kartel WEMMEL) souhaita obtenir une précision quant aux personnes concernées par cette mesure. Aussi inattendu que cela puisse paraître, l’échevin IC de la mobilité décida de sortir de sa torpeur pour répondre à l’intéressé qu’il n’avait qu’à regarder autour de lui pour savoir ce qu’il fallait entendre par handicap physique ou médical ! Rien de moins !

 

Personnellement, je n’ai qu’un seul mot à la bouche : lamentable ! Car de tels propos sont tout bonnement scandaleux et indignes de la part d’un mandataire politique. Tout ceci en dit long sur la considération portée par la tête de file des IC à l’égard des personnes souffrant d’un handicap physique ou médical et le peu de cas qu’il semble apporter à la nécessité de mettre en œuvre une réelle politique en faveur des personnes à mobilité réduite au sein de notre commune. N’est-ce pourtant pas le devoir de tout échevin ayant la mobilité dans ses attributions ?

07:42 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Vite dit

 

- Wemmel, un paradis fiscal ?

 

Wemmel est et restera une commune où il fait fiscalement bon vivre ! Sur proposition de Bernard Carpriau (LB-MR), les additionnels communaux à l’impôt des personnes physiques (IPP) et au précompte immobilier (PrI) resteront inchangés en 2009 ! Soit  6,5% pour l’IPP et 750 pour le PrI…bien loin des 8% et 2.500 pratiqués dans de nombreuses autres communes.

 

- La saga des commissions communales : suite et fin !

 

Après bien des péripéties, les commissions communales « Mobilité », « Culture », « Finances » et « Evaluation des grades décrétaux » ont enfin été composées en suivant scrupuleusement les instructions du Gouverneur suite à la plainte déposée par le Kartel WEMMEL.

 

C’est ainsi que la Commission « Mobilité » sera composé de Nathalie Dewell (LB), Marie-Françoise Govaere-Laurent (LB), Christelle Collier (IC-PS) et Tony Stevaert (Kartel Wemmel).

 

Didier Noltincx (LB-MR), Jacqueline Moreau (LB), Robert Delille (IC-Ecolo) et Walter Vansteenkiste (Kartel WEMMEL) composeront la commission « Finances ».

 

La Commission Culture verra sa composition fixée comme suit : Thierry Coomans de Brachène (LB), Fernande Van Cauwenberg (LB), Jeanine Sarels (FDF) et Jan Verhasselt (Kartel WEMMEL).

 

Enfin, la Commission chargée d’évaluer la Secrétaire communale et le Receveur communal sera composée de Bernard Carpriau (LB-MR), Nathalie Dewell (LB), Eugène Verbist (IC) et de Raf de Visscher (Kartel WEMMEL).

 

A noter que ces heureux élus bénéficieront d’un jeton de présence supplémentaire pour les encourager à participer activement aux réunions.

 

- Un budget de fabrique en chasse un autre…

 

Après le budget de la fabrique d’église Saint-Engelbert, c’était au tour de celui de Saint-Servais de faire l’objet d’un examen attentif de la part de nos édiles. Et surprise ! Pour une fois, c’est le Collège qui proposa de réformer le budget en refusant d’avaliser les 1000 euros prévus par la fabrique pour intenter une action contre la commune afin de la contraindre à allouer une allocation pour le logement du desservant. Or, celui-ci ne résiderait plus dans notre commune. Et pour une fois, Roberto Gallucio (IC-PS) ne fut pas seul à voter contre puisque Jan Verhasselt (Kartel WEMMEL) s’opposa également  à la proposition du Collège. Il est loin d’être certain que ce fut pour les mêmes raisons que Roberto Gallucio !

 

- Interpellation citoyenne

 

Suite aux demandes répétées de Sacré VDB d’interpeller le Collège au sujet du complexe du Zijp et plus récemment du Dîner de Noël, le règlement d’ordre intérieur fut modifié en conséquence afin d’en définir les modalités. A suivre…

 

- Christian Andries et les IC ne partiront pas en vacances ensemble !

 

Veto catégorique des IC de voir Christian Andries représenter notre commune à l’assemblée générale extraordinaire de l’IWVB malgré le fait que le mandat soit à titre gratuit ! Il est dit que les IC et Christian Andries ne partiront pas en vacances ensemble !

 

- Règlement concernant le soutien logistique accordé aux associations

 

Malgré le vœu du Kartel WEMMEL et des IC de voir adopter un règlement concernant le soutien logistique accordé aux associations, il faut bien constater que la tâche est moins aisée qu’il n’y paraît au point que le dossier est reporté le temps pour le Collège d’approfondir cette question.

 

- Achats groupés de mazout

 

La suggestion de Sacré VDB de mettre en place une centrale d’achats de mazout ne fut pas retenue par le CPAS. Il n’y aura donc pas d’achats groupés de mazout à Wemmel. Qu’on se le dise !

 

- Classé sans suite !

 

Il y a quelques semaines, le Kartel WEMMEL s’était ému auprès du Gouverneur de l’organisation par Christian Andries (LB) de soirées dans le style « exploration du monde » dont une avait le malheur d’être en français.

 

Comme nous en avions déjà fait écho, le Gouverneur a renvoyé le Kartel WEMMEL à ses chères études puisqu’il a considéré que la diffusion de la culture devant un public bilingue n’imposait pas l’usage du néerlandais suivant ainsi la jurisprudence constante de la Commission permanente de contrôle linguistique (CPCL).

07:40 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Un plan de cohésion social

 

Nul doute que le gros dossier du conseil du mois de novembre dernier consista en la présentation par Jean-Marie Geurts (LB), Président du CPAS, du plan de cohésion sociale élaboré par le CPAS qui s’articule autour de 4 thématiques que sont l’aide aux personnes, la place des seniors, l’emploi ainsi que la prise en charge des enfants.

 

C’est au départ d’une analyse fouillée de la situation et des actions menées depuis plusieurs années ainsi qu’au travers d’une comparaison avec les communes qu’un constat fut posé. Et il est loin d’être rassurant !

 

En effet, en quelques années, le phénomène d’urbanisation s’est de plus en plus marqué notamment par une forte rotation de la population accompagné d’un nombre croissant de personnes précarisées et de familles monoparentales toujours plus nombreuses avec un impact non négligeable au niveau du revenu d’intégration alloué par le CPAS.

 

Autre élément non négligeable, Wemmel vieillit avec toujours plus de seniors tout en se rajeunissant puisque la tranche des moins de 18 ans a également augmenté au cours des dernières années alors que le nombre de personnes actives et contribuant au financement de notre commune s’est, quant à lui, fortement réduit.

 

Décliné en objectifs stratégiques et opérationnels, Jean-Marie Geurts souhaita en développer deux en particulier à savoir le renforcement de l’information et de la communication à destination de la population ainsi que la mise en œuvre d’une meilleure concertation entre services.

 

Ce choix n’est pas dû au hasard quand on sait que moins de la moitié des personnes dépendantes dans notre commune font appel à l’assurance dépendance mis en place la Communauté flamande  alors qu’ils y ont pourtant été contraints d’y souscrire.

 

Une meilleure collaboration entre services est envisagée non seulement avec le service social ou le service nettoyage à domicile de la commune mais également avec les communes avoisinantes ainsi que les communes à facilités.

 

C’est ainsi que le CPAS de Wemmel souhaite pouvoir engager avec les autres CPAS des communes à facilités un conseiller en prévention en vue de lutter contre les assuétudes dans les milieux les plus précarisés.

 

Si le plan fut plutôt bien accueilli dans le chef des membres de la LB ou des IC, le Kartel WEMMEL déplora l’absence de thèmes comme celui de la jeunesse, du sport, de l’environnement, ou du travail social à mener dans les quartiers…En bref, d’une note de politique générale attendue depuis bientôt plus d’un an…

07:33 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2008

Diner de Noël

 

Près de 1000 wemmelois s’étaient donnés rendez-vous ce samedi 13 décembre au Hall des Sports pour savourer le traditionnel « Diner de Noël » à l’attention des 3 et 4X 20 de notre commune. Un beau succès de foule pour un évènement où la convivialité n’est pas un vain mot.

 

DSCN0257

DSCN0259

DSCN0256

DSCN0246

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN0253

DSCN0250

DSCN0252

 

 

20:32 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/12/2008

Mais où est passé l'échevin de la mobilité ?

 

Visiblement nos mandataires figurent parmi les fidèles lecteurs de « Wemmel en clair ». Du moins, c’est la conclusion que l’on peut tirer à voir le fou rire quasi général qui s’est installé lorsque l’échevin IC de la mobilité prit la parole pour présenter ses 3 points inscrits à l’ordre du jour du conseil d’octobre en matière de mobilité.

 

E pour cause, puisque celui-ci proposa de poser une ligne jaune devant le 50 du Winkel, d’adapter le sens unique instauré pour les cyclistes lorsque la piste cyclable verra le jour à la rue Bruyndonckx sans oublier la création d’un emplacement pour PMR à la rue Meyskens.

 

C’est non sans une pointe d’autodérision, tout à son honneur mais toute relative, que la tête de file des IC insista pour dire qu’il s’agissait de points « importants » afin de ne pas laisser le soin à d’autres de le dire ! Tellement important que Bernard Carpriau (LB-MR) n’hésita pas à s’enquérir de la largeur de la ligne jaune auprès de l’intéressé avec un fou rire général à la clef.

 

Tout irait bien évidemment dans le meilleur des mondes s’il n’y avait pas d’autres dossiers qui mériteraient d’être pris au sérieux lorsque l’on assume la fonction d’échevin de la mobilité. C’est, en tout cas, le sens à donner à l’intervention de son colistier Robert Delille (Ecolo) dans le cadre du débat concernant l’élargissement du ring.

 

En l’absence de toute réaction de la tête de file des IC au collège ayant en plus la mobilité dans ses attributions, Robert Delille fut ainsi contraint de déposer une motion relative à l’élargissement du ring afin que Wemmel fasse enfin entendre sa voix dans ce dossier non pour faire obstruction au projet mais bien pour tenter de l’améliorer.

 

Pour ce faire, le conseiller communal Ecolo estime, à juste titre, qu’il est indispensable de compléter l’étude d’incidences réalisée en 1999 par toute une série de points à l’époque négligés. C’est ainsi qu’il conviendrait de demander à la Région flamande de prendre en compte non seulement l’augmentation de trafic mais également d’intégrer une vision du ring à long terme tant au niveau de la mobilité que de la qualité de l’air. Les impacts sur la mobilité à Wemmel devraient être également pris en compte comme d’ailleurs la question des nuisances sonores ou les conséquences à l’égard des réserves naturelles situées à proximité du ring. La création du RER mériterait d’être un élément qu’on ne peut éluder tout comme la problématique du transport en général.

 

On aurait bien évidemment pu s’attendre à ce que l’échevin IC de la mobilité soutienne l’initiative de son colistier ou à tout moins le félicite pour la qualité de sa motion mais il n’en fut rien. Pire, ce dernier ne s’exprima même pas. Pas un mot ! Aucune réaction ! Bref, l’apathie la plus complète.

 

Au regard de l’enjeu que constitue l’élargissement du ring pour Wemmel, j’aurais aimé pouvoir vous dire que l’intéressé avait pris le dossier à bras le corps et vous faire part de ses initiatives pour défendre notre commune. Mais voilà, il faut bien se rendre à l’évidence, rien n’a été fait !

 

C’est finalement l’échevin flamand de l’environnement, Herman Vander Voorde (Kartel WEMMEL), qui prit la peine de répondre à Robert Delille en apportant une précision de taille et qui vaut son pesant d’or : une nouvelle étude d’incidences devrait bel et bien être refaite pour le tronçon Zaventem – Grand-Bigard mais pour ce faire il faut un accord entre la Région bruxelloise et la Région flamande qui aux dires de l’intéressé ne pourra certainement pas être trouvé d’ici les élections régionales de juin 2009.

 

Dans la meilleure hypothèse, ce n’est pas avant 2010 que l’on peut espérer le démarrage de l’étude d’incidences qui ne pourra faire l’impasse sur l’impact en matière de pollution. On estime qu’une telle étude devrait prendre au minimum 5 ans avant de pouvoir rédiger les cahiers des charges nécessaires à la réalisation des travaux. Au bas mot, le dossier prendra au minimum 10 ans de retard ! D’ici là, c’est le statu quo qui prévaudra avec son lot de nuisances pour notre commune.

 

Une fois n’est pas coutume, c’est à l’unanimité que le conseil décida d’adresser un courrier à la Région flamande faisant part des griefs soulevés par Robert Delille dans le cadre de sa motion. Mais où est donc passé l’échevin IC de la mobilité ?

22:33 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Pas de feu vert pour des panneaux solaires

 

Le conseil de ce mois d’octobre devait également marquer son accord sur le cahier des charges pour l’acquisition et le placement de panneaux solaires thermiques sur le toit du Hall des Sports pour un montant estimé à 30.000 euros.

 

Bien que ce dossier constitue la première mesure en vue de concrétiser la motion déposée par Robert Delille (Ecolo) en juin 2007 pour lutter contre le réchauffement climatique en recourant à la production d’eau chaude de manière durable, l’intéressé préféra s’abstenir à l’inverse de ses colistiers et des autres membres du conseil ! Comme quoi, n’est pas écolo celui que l’on pense !

22:15 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/12/2008

Clair comme de l'eau de roche ?

 

Conseil-octobre-08-2Sans conteste, l’essentiel de l’ordre du jour du conseil du mois d’octobre dernier était consacré à la politique d’assainissement des eaux usées menée sous l’égide de l’échevin des travaux, Bernard Carpriau (LB-MR) en collaboration avec Aquafin.

 

En quelques années, ce sont plusieurs chantiers de taille qui ont été réalisés sur le territoire de notre commune avec pour seul but d’éviter que nos ruisseaux restent plus longtemps encore des égouts à ciel ouvert.

 

Aquafin8Aquafin9Aquafin5Que ce soit les rues Vanderveken et Van Gijsels qui ont entièrement été refaites et équipées d’égouts devant recueillir les eaux usées en vue de les acheminer vers la future station d’épuration de Grimbergen ou la construction d’un bassin d’orage en face du Fame X pour un montant de plus 7,5 millions d’euros en vue d’absorber 3000 m3 d’eau en cas de fortes pluies, l’ensemble de ces travaux s’inscrit dans un vaste plan pour répondre à la directive européenne sur le traitement des eaux usées.

 

Aquafin2De son côté, la commune a pris en charge l’élargissement des berges du Maelbeek à la hauteur du Fame X et de la rue du Parc pour pas moins de 480.000 euros TVAC afin d’éviter de revivre les inondations connues en 2005. A cette fin, un capteur d’alerte a également été installé afin d’informer par gsm le bourgmestre, l’échevin des travaux ainsi que le responsable du service Travaux des risques d’une inondation et de prendre les mesures nécessaires sans qu’il soit trop tard.

 

Dernièrement, c’est au tour du chemin d’Amelgem d’être en chantier avant de voir débuter les travaux d’installation d’un collecteur sous le rond-point provisoire au croisement de la rue des Alouettes, du Chemin d’Amelgem et de la Kaarlijstraat sur le territoire de Meise.

 

Dans le futur, c’est tout le tronçon de Relegem au Fame X en passant par le Square Faymonville qui sera en chantier pour que le Maelbeek retrouve des couleurs. Un collecteur de 380m3 sera également construit dans le parc des écoles mais cette fois du côté de l’école flamande le long du Molenbeek afin de recueillir l’ensemble des eaux de pluies provenant du quartier coincé entre l’avenue de Limburg Stirum et la chaussée de Bruxelles.

 

Au programme, il est prévu que les travaux débuteront dans le courant du 1er semestre 2009 non sans de sérieux embarras de circulation autour et aux alentours du Square Faymonville, de la rue Bruyndonckx et de la rue Guido Gezelle.

 

La durée des travaux est estimée à 200 jours ouvrables pour un coût de 5,5 millions d’euros HTVA à charge de la Région flamande. La commune interviendra de son côté à concurrence de 895.000 euros HTVA dans la pose d’un nouveau revêtement, de trottoirs ainsi que d’une piste cyclable dans le prolongement de celle aménagée sur le territoire de Relegem.

22:02 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le parc de la maison communale, un véritable coupe-gorge ?

 

L’insécurité fait partie des thèmes qui sont récurrents et qui reviennent régulièrement au devant de la scène à l’occasion de l’un ou l’autre évènement marquant la vie d’un quartier.

 

Cette fois-ci, c’est au tour de Jeanine Sarels (FDF) de relayer la préoccupation de nombreuses personnes par rapport au sentiment d’insécurité régnant dans le parc de la maison communale en demandant au Collège de mettre œuvre les motions déposées par Didier Noltincx (LB-MR) au cours de ces derniers mois relatives à la création d’un corps de gardien de la paix et à la sécurité dans notre commune.

 

En réponse, Marcel Van Langenhove (LB) prit l’engagement de rappeler lors du prochain collège de police l’existence de zones à problèmes au sein de notre commune méritant une meilleure attention de la part de la zone de police mais également de solliciter plus de moyens une fois passé 19h00. Espérons qu’il soit entendu !

 

Néanmoins, et comme le soulignait Walter Vansteenkiste (Kartel WEMMEL), si on ne peut faire l’autruche, il ne faut pas pour autant tomber dans l’excès inverse et renforcer ainsi le sentiment d’insécurité des wemmelois au point que plus personne n’ose sortir de chez lui le soir. Ce à quoi, on ne peut lui donner entièrement tort.

21:36 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/12/2008

Devoir de mémoire

 

A la différence des 11 novembre des autres années, ce 11 novembre a une connotation un peu particulière puisqu’il commémore le 90ème anniversaire de la signature de l’armistice mettant fin à la Grande Guerre.

 

11 novembre-08-1Selon la tradition, la cérémonie officielle d’hommage au monument aux morts débute par un Te Deum célébré en l’église Saint-Servais en présence des édiles communaux avant de rejoindre la maison communale sous la conduite de l’harmonie Saint-Servais.

 

11 novembre-08-4Une fois de plus, on ne peut que regretter que nos mandataires ne se soient pas déplacés en masse pour assurer ce devoir de mémoire envers ceux qui ont jugé bon de sacrifier leur vie pour défendre notre pays et surtout nos libertés à l’heure où les représentants des associations patriotiques sont de moins en moins nombreux.

 

S’il était acquis que Roberto Gallucio (IC-PS) et sa colistière Christelle Collier (IC-PS) ne seraient pas présents au Te Deum, on aurait au moins pu s’attendre à leur présence, comme d’ailleurs celle de l’Echevin Roger Mertens (IC), au monument aux morts pour saluer les mots de tolérance et de paix prononcés par les enfants de l’école communale francophone et flamande.

 11 novembre-08-7

11 novembre-08-511 novembre-08-611 novembre-08-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saluons également l’interprétation en néerlandais d’un chant composé par Jan Léopold, ancien directeur de l’Académie de musique à Wemmel, ainsi que d’un morceau de Francis Cabrel par les enfants de l’école francophone, accompagné à la guitare par Jean Van Compernolle, pour demander aux adultes qu’ils tournent le dos à la guerre et choisissent de vivre dans un monde de paix et de tolérance. Et comme le disait très justement Jean Van Compernolle, c’est encore plus fort lorsque ce sont des enfants qui le disent !

 

11 novembre-08-1011 novembre-08-911 novembre-08-8

22:29 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Non possumus !

 

A l’ordre du jour du conseil du mois d’octobre figurait également le budget 2009 de la fabrique d’église Saint-Englebert.

 

Si d’ordinaire ce genre de dossier relève plus de la forme, c’est évidemment sans compter le néo-wemmelois Roberto Gallucio (IC-PS) qui souhaita intervenir à ce sujet afin de justifier son vote.

 

Comme quoi l’intéressé semble être un lecteur assidu de Wemmel en clair – ce dont je l’en remercie – puisque celui-ci ne s’est pas contenté, comme à son habitude, de voter contre mais a tenu à éclairer le conseil quant aux motivations qui le guident.

 

D’emblée, Roberto Gallucio a tenu à préciser que son point de vue n’est pas à mettre sur le compte d’une affirmation de ses convictions philosophiques même si un débat sur la scission entre l’église et l’état mériterait, selon lui, d’être mené.

 

Par contre son vote doit être vu dans le prolongement de l’action de certains conseillers communaux d’Auderghem, d’Etterbeek et d’autres communes bruxelloises qui s’opposent au financement par leur commune du culte catholique romain.

 

Pour l’intéressé le manque de transparence de ces « institutions de droit public » (sic !) que sont les fabriques et le fait que celles-ci échappent à tout contrôle justifient amplement de voter contre tout budget de fabrique surtout lorsque le pouvoir communal est amené à combler le déficit ou à intervenir dans le financement de bâtiments privés et pire encore si la commune devait prendre en charge le vin de messe ou les habits du prêtre. Soit !

 

Néanmoins, et depuis sa dernière intervention lors du conseil de septembre, saluons la conversion de l’intéressé dans le sens où il ne souhaite plus directement s’opposer pour affirmer ses convictions philosophiques mais désire désormais porter le débat au niveau du fonctionnement des fabriques. Pourquoi pas ! Même si cela fait un peu penser au supporter d’Anderlecht qui a beaucoup de mal à encadrer le Standard, et qui ne s’en cache pas d’ailleurs, et qui subitement viendrait à discourir sur le fonctionnement interne du Standard pour arriver à la conclusion qu’Anderlecht est bel et bien le numéro 1 en Belgique. Marrant, non ? 

 

Personnellement, et quoi que puisse en penser l’intéressé, je n’ai aucune position tranchée quant au financement des cultes. Néanmoins, je dois bien constater que sa revendication de « maintenir dans le cadre privé tous événements attachés aux croyances et aux cultes » est loin d’avoir été entendue, ni par ses amis socialistes ni par l’ensemble des autres partis démocratiques, lorsqu’il s’est agi d’adopter au niveau fédéral la loi du 21 juin 2002 relative au Conseil central des Communautés philosophiques non confessionnelles de Belgique, aux délégués et aux établissements chargés de la gestion des intérêts matériels et financiers des communautés philosophiques non confessionnelles reconnues qui prévoit le financement des Centres d’Action Laïque en se référant en de nombreux points au Décret impérial relatif aux fabriques d’églises.

 

Doit-on considérer que l’intéressé s’oppose également au financement public des communautés philosophiques non confessionnelles comme il met tant d’ardeur à remettre en cause le financement des communautés philosophiques confessionnelles ?

 

A raison de 2 budgets et de 2 comptes de fabrique par an, je ne doute pas qu’on en sache plus prochainement ! A suivre…

22:11 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |