02/12/2008

Devoir de mémoire

 

A la différence des 11 novembre des autres années, ce 11 novembre a une connotation un peu particulière puisqu’il commémore le 90ème anniversaire de la signature de l’armistice mettant fin à la Grande Guerre.

 

11 novembre-08-1Selon la tradition, la cérémonie officielle d’hommage au monument aux morts débute par un Te Deum célébré en l’église Saint-Servais en présence des édiles communaux avant de rejoindre la maison communale sous la conduite de l’harmonie Saint-Servais.

 

11 novembre-08-4Une fois de plus, on ne peut que regretter que nos mandataires ne se soient pas déplacés en masse pour assurer ce devoir de mémoire envers ceux qui ont jugé bon de sacrifier leur vie pour défendre notre pays et surtout nos libertés à l’heure où les représentants des associations patriotiques sont de moins en moins nombreux.

 

S’il était acquis que Roberto Gallucio (IC-PS) et sa colistière Christelle Collier (IC-PS) ne seraient pas présents au Te Deum, on aurait au moins pu s’attendre à leur présence, comme d’ailleurs celle de l’Echevin Roger Mertens (IC), au monument aux morts pour saluer les mots de tolérance et de paix prononcés par les enfants de l’école communale francophone et flamande.

 11 novembre-08-7

11 novembre-08-511 novembre-08-611 novembre-08-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saluons également l’interprétation en néerlandais d’un chant composé par Jan Léopold, ancien directeur de l’Académie de musique à Wemmel, ainsi que d’un morceau de Francis Cabrel par les enfants de l’école francophone, accompagné à la guitare par Jean Van Compernolle, pour demander aux adultes qu’ils tournent le dos à la guerre et choisissent de vivre dans un monde de paix et de tolérance. Et comme le disait très justement Jean Van Compernolle, c’est encore plus fort lorsque ce sont des enfants qui le disent !

 

11 novembre-08-1011 novembre-08-911 novembre-08-8

22:29 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.