18/11/2008

Héros malgré lui !

 

Christian Andries (LB) inverserait-il les facilités ? En programmant une soirée dans le style « exploration du monde » consacrée à la Chine en français, c’est du moins l’avis du Kartel WEMMEL qui n’hésita pas à déposer une plainte auprès du Gouverneur alors que quelques jours auparavant l’Inde était programmée en néerlandais cette fois.

 

On savait que la Belgique est le berceau du surréalisme mais à ce point ! Comme le souligne l’intéressé dans la DH, aucune plainte n’avait été formulée à l’occasion de la programmation en italien de Nabucco ou lorsqu’un cœur gallois s’est produit en anglais. De même pour les Bandouristes ukrainiennes en russe. Seules les activités en français semblent poser problème !

 

Après examen de la plainte, le Gouverneur estima qu’il n’y avait rien à redire ! Bonne nouvelle pour les 170 wemmelois qui avaient participé à la soirée.

 

L’évènement aurait pu rester confidentiel s’il n’avait pas été évoqué par le Ministre de la Communauté française Marc Tarabella (PS) lors de la 32ème Fête du Peuple fouronnais où Christian Andries devient héros malgré lui de cette fête et dont je vous livre ci-dessous le commentaire que l’on peut trouver sur le blog « fourons.skynetblogs.be » de Jean-Louis Xhonneux.

 

Notons tout de même qu’il est piquant qu’un ministre socialiste prenne en exemple l’action de Christian Andries alors que le président de la fédération bruxelloise du PS, Philippe Moureaux, s'était à l’époque indigné du choix des élus libéraux francophones du conseil communal de Wemmel, Bernard Carpriau et Didier Noltincx, de soutenir la présentation de Marcel Van Langenhove comme bourgmestre, et le partage du maïorat de celui-ci avec un autre élu flamand, Christian Andries, à mi-mandature. Comme quoi !

 

 

Qui connaît Christian Andries?

Le Ministre Marc Tarabella a interpelé le public présent à la 32ème Fête du Peuple fouronnais en lançant cette question: "Qui connaît Christian Andries?" et personne n'a répondu. Il s'agit pourtant de l'échevin de la Culture de Wemmel et, selon certaines sources, futur bourgmestre de cette commune à facilités de la périphérie bruxelloise.

L'échevin Christian Andries, en charge de la Culture à Wemmel, écope d'une plainte pour avoir programmé un film en français au centre culturel.

Voilà ce qu'écrivait RTL-Info sur son site vendredi dernier.

La plainte, déposée par le cartel flamand Wemmel (NVA, CD&V, SPA), vise la projection de deux films touristiques, l'un en néerlandais l'autre en français, suivi d'un dialogue bilingue avec les réalisateurs. Aucune plainte n'a été formulée lors de la programmation de films en italien, en anglais, en gallois ou en russe, indique l'échevin selon lequel "il suffit de programmer une activité en français pour qu'il y ait dépôt d'une plainte".

Et Philippe Leruth rebondit sur cette affaire sur son blog en écrivant à propos de la représentation des Francophones de Belgique au XIIème Sommet de la Francophonie par Yves Leterme: Quand il s'agit de promouvoir et illustrer le français, nos Premiers ministres flamands sont bien mal placés pour s'exprimer dans de telles assemblées. Ou alors, il faudrait y expliquer pourquoi un échevin de Wemmel, Christian Andries, se fait conspuer quand il présente un film français en français au ciné-club local, mais pas s'il présente en allemand un film allemand, ou en anglais un film anglais. L'anecdote a été citée ce week-end à la Fête du Peuple fouronnais par Marc Tarabella, bourgmestre d'Anthisnes et ministre wallon. Après lui, l'échevin francophone et ancien bourgmestre, José Smeets, a rappelé les conditions dans lesquelles les conseillers francophones doivent assumer leur mandat à Fourons: interdiction de s'exprimer dans leur langue au conseil commmunal; obligation de soumettre leurs questions, en néerlandais, cinq jours avant la réunion du conseil; interdiction d'interpeller le bourgmestre sur ses réponses... Dans bien des pays africains, présents au Sommet de Québec, et naguère décriés pour leurs régimes, la pratique démocratique est plus poussée qu'à Fourons. Si un de leurs présidents ou de leurs Premiers ministres a interpellé Yves Leterme à Québec, à ce propos, on serait curieux de savoir quelle réponse notre Premier ministre leur aura donnée. Peut-être aura-t-il invoqué l'incapacité intellectuelle des francophones à apprendre une autre langue que la leur?

20-10-2008, 22:10:30 Jean-Louis Xhonneux

22:46 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.