17/06/2008

Un grain de sable ?

 

Avec pour titre « Le grain de sable », on peut supposer sans se tromper que la lettre d’information des francophones se veut être le décalque du mensuel « De Zandloper » qui promotionne la pensée et les activités de tout ce qui gravite autour du centre culturel de la Communauté flamande du même nom.

 

Bien que présentée comme étant la lettre d’information « des francophones » à Wemmel, le « grain de sable » n’a d’autre ambition que de relayer le point de vue des élus et sympathisants de la liste IC qui ne regroupe pourtant qu’une partie des élus francophones du conseil communal en faisant fi des francophones de la liste du Bourgmestre.

 

Certes, me vous direz que c’est relativement logique dès lors qu’il faut d’abord être « francophone » et puis « wemmelois » pour correspondre au portrait du lecteur à qui s’adresse « Le grain de sable » et non vouloir se définir comme étant un « wemmelois francophone ».

 

Fruit du hasard ou volonté bien affirmée, la question posée par l’édito « Francophone et Wemmelois ? » résume à mon sens à merveille toute la différence entre les IC et la liste du Bourgmestre. Se revendique-t-on comme étant d’abord francophone ou avant tout comme  wemmelois ? Les IC ont, semblent-ils opté pour la première option tandis que les membres de la liste du bourgmestre pour la seconde.

 

Et pourtant, on n’est pas à un paradoxe près ! C’est ainsi que les chantres du fait francophone n’hésitent pas à proposer aux parents d’inscrire leurs enfants à la « Gemeentelijke Basisschool », à « Sint Josef » ou « Mater Dei » alors que seule l’école francophone devrait trouver grâce à leurs yeux !

 

De même pourquoi s’être échiné à traduire tout l’édito en néerlandais alors que la réponse à la question « Franstalige en Wemmelaar ? » devrait avoir pour résultat de contribuer à garnir illico la pile des papiers à recycler.

 

Reste un mystère ! Pourquoi avoir choisi comme titre « Le grain de sable » ? Est-ce pour volonté de vouloir enrayer la mécanique de la LB ? Ou bien par souci de souligner que l’absence de volonté de mettre de l’huile dans les rouages ? Ou souhaite-t-on faire une allusion à peine voilée au « Zandloper » qui comme vous le savez se traduit en « sablier ». Mais alors quel est le rapport entre cet instrument qui égrène le temps qui passe et un grain de sable ? Sablier, sable, grain de sable…

07:19 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est à se demander si la liste IC est réellement un ENCRAGE francophone à Wemmel ? mais peut-être bien un encrage "zinneke" ou bruxellois molenbeekois qui se crois francophone et qui parle le français ou le flamand comme du latin de cuisine. Je veux bien que les wallons font des fautes de français,mais on ne peut pas admettre cela des francophones d'autant plus que certains connaissent plusieurs langues. La cause francophone est à défendre politiquement culturellement socialement et économiquement. Le grain de sable devrait vouloir dire le grain qui empêche le rouage ancestral à Wemmel de continuer sans fin à tourner et qui endort les gens sur leurs lauriers et les empêchent de réagir aux nouvelles donnes flamingantes d'un DROIT DU SOL ET D'UN IMPERIALISME CRASSE. Mais tout va pour le mieux dans le meilleurs des monde Madame la marquise. Faute de Centre culturel francophone,
il faut bien aller voir quelle est la vie associative flamande dans cette commune,sinon RIEN

Écrit par : une vraie FRANCOPHONE | 18/06/2008

Trois commentaires pour un grain de sable !!! Ce qui est plus intéressant , c'est les commentaires de Mme.Sarels sur son blog:
http://wemmel-sarels.skynetblogs.be/
Concernant les décisions du dernier conseil

Écrit par : Van Den Bossche,André | 21/06/2008

Les commentaires sont fermés.