05/06/2008

Zone bleue

 

Mobilit-08-05-5Pour une première, ce fut une première. La commission « mobilité » inaugura vendredi dernier le système des commissions mis en place lors du dernier conseil.

 

Au programme, l’examen de la motion déposée par Didier Noltincx (LB-MR) concernant le Markt, la remise d’un avis sur les mesures à prendre au chemin des moutons et un point de la situation sur l’état d’avancement du plan de mobilité.

 

Mobilit-08-05-6Malgré l’intérêt de l’ordre du jour, seul les membres de la commission à savoir Marie-françoise Govaere-Laurent (LB), Nathalie Dewell (LB) et Tony Stevaert (Kartel WEMMEL) avaient fait le déplacement ainsi que Louis Belgrado (LB) et Robert Delille (IC-Ecolo). Didier Noltincx, s’était quant à lui, fait excuser pour raison professionnelle. A l’exception de la présence de votre humble serviteur, les rangs du public sont restés désespérément vides…

 

Et pourtant, les enjeux en termes de mobilité, de développement économique ou de qualité de vie du Markt et des environs sont loin d’être négligeables.

 

Mobilit-08-05-1On aurait pu croire que l’échevin de la mobilité allait prendre les choses en main et formuler des propositions ou au moins poser le débat. Il n’en fut rien…Avachi sur sa chaise, l’intéressé se contenta d’affirmer qu’il fallait laisser la place aux wemmelois et qu’il est conscient que comble de l’horreur des non-wemmelois se parquent également sur le Markt !

 

Mobilit-08-05-4Rapidement Bernard Carpriau (LB-MR) synthétisa le débat sous la forme de 4 questions : 1) faut-il limiter la durée de stationnement sur le Markt ? 2) si oui, doit-on maintenir la gratuité ou non ? 3) faut-il un meilleur marquage au sol des emplacements de parking ? si oui, sous quelle forme ? 4) comment rendre attractif le parking « Dries » ?

 

 

 

Mobilit-08-05-3Sachant que le nombre d’emplacement de parking est estimé à 100 places sur le Markt, la question fut rapidement posée par Nathalie Dewell de savoir s’il fallait ou non maintenir des voitures sur la place. Cette seule évocation provoqua l’ire de Louis Belgrado qui craint qu’une telle mesure ne provoque ni plus ni moins la mort du commerce.

 

Mobilit-08-05-2A nouveau, Bernard Carpriau formula 4 alternatives : plus aucune voiture, maintenir 25 places partagées entre le haut et le bas de la place, réduire le nombre d’emplacements à 60 ou le statu quo.  A défaut de consensus, la question sera tranchée au prochain conseil même si la solution des 25 places tient la corde…Ce qui est certain, que la gratuité sera maintenu coûte que coûte !!

 

Faut-il limiter la durée ? Unanimement, les membres de la commission conviennent que l’instauration d’une zone bleue comme proposée par Didier Noltincx serait une bonne solution non seulement pour la place mais également pour le parking à proximité de Socquet ainsi que pour celui en face de la boulangerie Mertens. L’idée qui se dégage serait de limiter le temps de stationnement au strict minimum sur le Markt, de porter la durée à 120 minutes pour les parkings à proximité du Markt et maintenir la situation actuelle pour le parking accolé au commissariat de police.

 

A ce sujet, Marie-Françoise Govaere-Laurent plaida pour oublier au plus l’appellation « parking Dries » pour « Parking Markt » voir « New Parking Markt » avec signalisation adaptée et qui offre une capacité de 80 places et qui reste boudée par les visiteurs du Markt.

 

Autre sujet de discussion, le chemin des moutons situé aux confins de Wemmel et de Jette à proximité de la caserne des pompiers. Afin d’éviter le passage des quads et autres motos, la circulation sera limitée aux piétons, cyclistes et cavaliers. Une barrière sera placée par la commune de Jette. Wemmel ne faisant que suivre ce que Jette a proposé et déjà décidé !

 

Enfin, restait l’état de la question sur le plan de mobilité. Comme l’annonça Roger Mertens (IC), RAS ! Rien à signaler…Bref, ça ne bouge guère. Un comble pour une matière comme la mobilité !

07:59 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.